cfac texte 2021

Nos attentes.

longue attente

Des souhaits formulés afin que la législation évolue, c'est bien tout ce qu'il nous est possible de faire !

Le débat est ici ouvert , vos commentaires nous sont utiles. Ils sont les bienvenus.

Le club CFAC

______________________________________

 

  • ADN et filiation obligatoire
  • Mariage poil court-poil long

Rendre le test ADN obligatoire ainsi que le lien de filiation

Lorsque vous achetez un chien de race chez un éleveur français, seuls les chiens inscrits au Livre des Origines Français (LOF) et détenteurs d'un pedigree sont considérés comme des chiens de race par la loi.

Le chiot doit posséder un "Certificat de naissance" attestant de sa généalogie et de son appartenance à une race. Ce document deviendra un pedigree définitif après la confirmation de l'animal, à partir de l'âge de 12 mois.

Le pedigree est, actuellement, LE document officiel certifiant les origines du chien de race.

En réalité, ce document n'est pas une preuve tangible puisqu'il ne repose sur aucune donnée scientifique.

Il est basé uniquement sur la bonne foi des éleveurs concernant leurs déclarations de naissances auprès des autorités officielles.

Seul le test ADN et le lien de filiation sont des preuves irréfutables...
...mais ils ne sont pas, à ce jour, obligatoires... dommage !

Laisser libre le mariage poil court-poil long

La France est l'un des rares pays à ne pas accepter le mariage PC/PL, sauf à remplir certaines conditions imposées par le CCCE (cotation 3 des chiens) et soumis à l'appréciation d'une seule personne au vue des pedigrees et des photos des reproducteurs .

Plus de 90% des pays pratiquent, tout naturellement, ce mariage... à constater dans nos pedigrees venant de l'étranger.

Dans ses directives de 2015..."La FCI encourage le croisement entre les variétés de races afin d’accroître le pool génétique et d’améliorer la santé des chiens.

 

Consulter ICI cette directive la directive de la FCI

Notre club milite pour que le mariage entre les deux variétés ne soit plus soumis à conditions et qu'il soit libre comme il l'est dans la majorité des autres pays.
Il ne nous semble pas équitable, pour nous éleveurs Français, de ne pas être sur un même pied d'égalité, d'autant plus que nos élevages sont limités en nombre de chiens à l'inverse de nos (pays) voisins qui, eux, ne le sont pas.

En effet, de nombreux pays autorisent ce mariage sans condition aucune, alors que la France l'accepte avec autorisation spéciale du club de race, CCCE. ( cotation des chiens, passage de TAN, approbation du club sur dossier photographique et pedigree)