Fermer le livre des origines

chiens titre initial 

 Il y a bien suffisamment de chiens LOF, en France et de par le monde, pour ne pas continuer à confirmer, à titre initial, je ne sais quel chien venu de je ne sais où.

 ________________________________________________________________

Conditions pour faire confirmer un chien à titre initial.
source ccce ICI

A titre initial :
Adressez au club de race (C.C.C.E.)

  • la Feuille de Déclaration dûment remplie par l'expert-confirmateur
  • le volet bleu d’immatriculation par tatouage ou le double de la carte d'identification par transpondeur.
  • la copie de l'attestation de réussite du T.A.N. (Tests d'Aptitude Naturelle), examen organisé par le club.
  • l’examen des tares oculaires invalidantes et suspectées héréditaires (notamment atrophie rétinienne progressive ou centrale, dysplasie ou dystrophie de la rétine et de cataracte) pratiqué par un vétérinaire agréé par la S.C.C. (voir liste dans Informations Générales : Sélection et Génétique/les tares oculaires)
  • l’examen satisfaisant des rotules, attesté par un vétérinaire
  • Au retour de votre dossier avec avis favorable du Président du club, adressez-le à la S.C.C., accompagné de votre chèque.

 

____________________________________

Cela bouge !
En lien, copie de la lettre de demande de fermeture du Livre des Orignines Françaises adressée à la centrale canine.

Copie de la lettre de demande de fermeture du livre des origines

Remerciements et félicitations au CCCE.

Encore quelques efforts Mesdames et messieurs de la SCC.

...et un justificatif de la prise en considération de la demande !

Qui croire...je pense que le ministère de l'agriculture a bon dos.

La décision du Conseil d'État n° 298857 du 18 juin 2008 précise par ailleurs que la SCC exerce des prérogatives de puissance publique dans le cadre de sa mission de tenue du livre généalogique et de ses prolongements (confirmation, modalités d'inscription, délivrance des pedigrees, contrôle en élevage, inscription des récompenses obtenues en exposition et épreuve de travail, règlement des litiges entre la SCC et les Clubs de race, avec des recours possibles devant le ministre de l'agriculture).