• Vos questions fréquentes sur le chihuahua
  • 1. Qu'en est-il de la vaccination de nos chiots et chiens ?

     

     TRADUCTION DE L'ARTICLE DE DOGS NATURALLY MAGAZINE

    http://www.dogsnaturallymagazine.com/taking-the-risk-out-of-puppy-shots/

    Les propriétaires d'animaux sont de plus en plus conscients de la longue période d'efficacité des vaccins et vaccinent tous les trois ans, ou ne font plus du tout vacciner leurs chiens adultes ou âgés. Bien qu'il soit de plus en plus évident que les rappels annuels - ou tout rappel - soient au mieux inutiles et au pire nuisibles, les risques et les avantages de la vaccination des chiots sont beaucoup moins clairs. Si vous choisissez de faire vacciner votre chiot, vous pouvez limiter (mais non éliminer) les dommages des vaccins chez votre chiot en comprenant quelques petites choses au sujet des vaccins et de l'immunité.

    Comme nous le savons, les chiots reçoivent une série de plusieurs vaccinations, espacées de deux à quatre semaines d'intervalle. Cette pratique pourrait conduire certaines personnes - et certains vétérinaires - à croire qu'il faut plus d'une vaccination, ou que les vaccinations doivent être refaites, pour le chiot soit protégé. Ceci n’est tout simplement pas vrai: il suffit d'une seule vaccination pour qu’un chiot soit protégé. Alors pourquoi les chiots sont-ils vaccinés trois ou quatre fois au lieu d'une seule?


    Anticorps maternels
    Lorsque les chiots sont très jeunes, ils sont protégés des maladies par l'ingestion du premier lait de leur mère, appelé colostrum. Ce lait riche contient des anticorps maternels contre les maladies que la mère transmet à ses chiots. Le système immunitaire du chiot n’est pas totalement mature, ou actif, jusqu'à ce qu'il soit âgé d’environ six mois, de sorte que les anticorps maternels fournissent une immunité passive à chaque chiot.

    Quand un chiot, avec une quantité raisonnable d'anticorps maternels est vacciné, les anticorps maternels inactiveront essentiellement le vaccin comme ils le feraient pour un vrai virus. Ce qu'ils ne peuvent pas faire cependant, c’est protéger le chiot contre les autres toxines contenues dans les vaccins tels que les adjuvants chimiques et les conservateurs, qui contiennent des produits chimiques nocifs comme le mercure, l'aluminium et le formaldéhyde. Les adjuvants sont conçus pour stimuler une réponse immunitaire exagérée, pour s'assurer que le corps réagit à la petite quantité de virus contenu dans le vaccin. Malheureusement, cette réaction accrue peut également provoquer des maladies auto-immunes qui affectent un nombre alarmant de chiens et peuvent inclure des allergies, le cancer, la maladie de la thyroïde, les maladies digestives, les maladies articulaires et une liste assez longue d’affections courantes.

    Les vétérinaires et les propriétaires d'animaux pensaient avant que «plus = mieux» lors de l'injection des vaccins, mais nous savons maintenant qu'il y a des dangers très réels associés à la vaccination. Ainsi, lors de la conception d'un programme de vaccination du chiot, le but est de saisir le petit laps temps lorsque les anticorps maternels sont suffisamment bas qu'ils ne bloquent pas le vaccin, mais que le chiot est assez jeune pour ne pas être mis en danger inutile à cause de l'exposition au virus dans son environnement.

    Les anticorps maternels s’affaiblissent avec le temps, mais le taux d'affaiblissement diffère d'un chien a une autre, et même entre races différentes. Les anticorps maternels pour la maladie de Carré sont assez prévisibles et sont généralement assez bas pour que la vaccination soit efficace à 8 ou 9 semaines d'âge. Cependant, les anticorps maternels pour le Parvovirus sont beaucoup moins prévisibles dans leur déclin, et peuvent durer jusqu'a 26 semaines chez certains chiens.

    Ce manque de prévisibilité est pourquoi les chiots sont vaccinés toutes les 2 à 4 semaines, jusqu'à 16 semaines d'âge : les vétérinaires tentent de saisir le laps de temps, lorsque les anticorps maternels sont suffisamment bas pour que le vaccin soit accepté. Si vous êtes préoccupé par les dangers de la vaccination - et vous devriez l’être - alors ce calendrier de vaccination n'a pas vraiment beaucoup de sens, parce que les vaccins peuvent être faits trop tôt ou après que le chiot soit déjà protégé.


    Vaccination Intelligente
    Le célèbre immunologiste, le Dr Ronald Schultz, a abordé cette question et recommande un programme de vaccination minimal qui comprend une vaccination pour le Parvovirus, la maladie de Carré et l'adénovirus, donnés à 12 semaines d'âge. Douze semaines n'est pas un nombre arbitraire – c’est le plus jeune âge où un vaccin multivalent parvovirus / maladie de Carré  aura le plus de chance de protéger les chiots.

    Pfizer a réalisé une étude de terrain intéressante en 1996. C. Hoare, P. et A. Wiseman DEBOUCK ont évalué des chiots vaccinés et les ont divisés en deux groupes. Le groupe A, a reçu une seule vaccination à 12 semaines, et le groupe B, a reçu un premier vaccin entre 8 et 10 semaines, puis un second à 12 semaines. Lorsque les titres ont été mesurés, 100% des chiots vaccinés une seule fois à 12 semaines montraient une séroconversion, contre seulement 94 % des chiots dans le Groupe B - en dépit d’avoir reçu 2 vaccins par opposition à 1. Il semblerait que si le premier vaccin est administré trop tôt, il pourrait, dans certains cas, bloquer le deuxième vaccin. Donc vacciner votre chiot 2 fois non seulement augmente son risque de réactions indésirables au vaccin, mais il semble rendre la vaccination globale moins efficace.

    Vanguard a également testé la réponse au parvovirus dans leur vaccin combiné. Ils ont vaccinés des chiots de 6 semaines, de 9 semaines et de 12 semaines d'âge, puis mesuré leur réponse au vaccin par la mesure de leurs titres de parvovirus. A 6 semaines, seulement 52% des chiots montraient une séroconversion, ce qui signifie que les chiots vaccinés à 6 semaines d'âge avaient tous les risques du vaccin et aucun des avantages, parce que leurs anticorps maternels inactivaient le vaccin. À 9 semaines, 88% des chiots ont montraient une réponse au vaccin. À 12 semaines, 100% des chiots étaient protégés.

    Il semble que 12 à 16 semaines soit le chiffre magique où les vaccins ont une chance de marcher à près de 100%, ce qui signifie que votre chiot ne devrait en avoir besoin que d'un seul – pour toute sa vie. Le Dr Schultz a fait des recherches similaires avec le vaccin contre la maladie de Carré.

    Dans son étude à l'Université de Wisconsin-Madison, conçue pour imiter l’environnement d’un refuge pour animaux, le Dr Schultz a injecté une dose de vaccin contre la maladie de Carré seulement 4 heures avant que les chiots ne soient placés dans une pièce avec des chiens malades/infectés. Tous les chiots (qui avaient été vaccinés à 12 semaines), étaient protégés contre la maladie dans cette étude.

    Bien que 2 et même 3 doses de vaccin étaient la recommandation initiale formulée par le guide de vaccination canine de l’AAHA (American Animal Hospital Association) de 2003, la recherche montre que la série de vaccins est inutile. Les chiots vaccinés une fois, de 12 à 16 semaines d'âge avec un vaccin à titre élevé, selon les recherches effectuées par le Dr Schultz, ont la chance d'être protégés pratiquement à 100%. Si vous pensez que vous devez vacciner votre chiot, mais voudrez réduire les risques autant que possible, la vaccination une fois à 16 semaines est une approche sûre et efficace. Si vous n'êtes pas à l'aise avec un seul vaccin, demandez à votre vétérinaire d’exécuter un test de titrage trois semaines après la vaccination. S’il y a des anticorps circulants (n’importe quel nombre fera l'affaire), il est fort probable qu'il a présenté une séroconversion et qu’il sera protégé pour la vie. Si vous n'êtes pas sûr de ce fait, vous voudrez peut-être lire cet article.

    Il est important de noter que si vous attendez jusqu'à 12 semaines d'âge pour vacciner votre chiot, vous devriez le garder loin des zones où il y a beaucoup de chiens. L’un de ces endroits est chez le vétérinaire! Si vous devez emmener votre chiot de moins de 12 semaines chez le vétérinaire, il est important de le porter pour entrer et sortir, car c'est certainement l'endroit le plus probable qu'il puisse attraper les virus. Votre meilleure option est d'obtenir le premier rendez-vous le jour où vous savez que les sols et les tables seront propres. Malgré des calendriers de vaccination lourds, 28% de chiots vaccinés attrapent le parvovirus. C’est en partie parce qu'ils y sont exposés chez le vétérinaire, où il est très probable qu'ils entreront en contact avec le parvovirus ou des virus excrétés par des chiens vaccinés à cet endroit.

    La vaccination a le risque très réel de création de maladies chroniques débilitantes. La plupart des vétérinaires et des propriétaires de chiens ne voient pas le lien, car ça peut prendre des semaines, des mois ou des années après la vaccination, pour que ces maladies se développent. Beaucoup de vétérinaires holistiques et de propriétaires de chiens évitent complètement la vaccination. Si vous n'êtes pas à l'aise avec cette approche, la meilleure chose que vous puissiez faire pour protéger votre chiot, c’est de vacciner intelligemment. Stresser inutilement le système immunitaire de votre chiot avec des vaccinations toutes les 2 à 4 semaines n’est plus une option sûre pour de nombreux propriétaires de chiens. Trouver un vétérinaire qui est d'accord avec cette approche vous permettra de réduire le risque de maladie auto-immune chez votre chiot - maintenant et dans l'avenir.

  • 2. Que signifie tea-cup chez le chihuahua ?

     

    Voici un texte issu des instances cynophiles des Etats-Unis qui devrait faire méditer tous les acheteurs français qui posent comme première question, quel est son poids ? (texte traduit de l'anglais US) :

    « Tea-cup » est un terme de marketing utilisé par des "éleveurs" (marchand de chiens), sans éthique, pour designer des chiens élevés, manipulés, pour être de très petite taille.
    Généralement quand la taille (le poids) devient l'unique critère de reproduction, il se fait au détriment de la santé globale du chien.

    Vous devez éviter à tout prix d'acheter un chien chez un "éleveur" (marchand de chiens) qui utilise le terme « tea-cup » pour faire sa publicité.

    Ces marchands de chiens essaient simplement de se faire un maximum d'argent, le plus rapidement possible, auprès de gens qui ne connaissent pas bien la race.

    Ces marchands de chiens n'ont pas la moindre connaissance de ce que doit réellement être un chihuahua.


    Un « truc » pour éviter de telles escroqueries, renseignez-vous sur la race, sur le standard, comme cela vous pourrez reconnaître les chiens de qualité et les éleveurs qui les produisent.

    Il ne faut surtout pas tomber « amoureux » de la jolie photo de chiot que l'on vous présente qui deviendra par la suite un affreux adulte chétif et dégingandé.

    Ne vous faites pas avoir avec le terme « tea-cup » que les éleveurs sérieux et de qualité n'utilisent pas.

    Informez-vous sur le standard. Achetez auprès d'éleveurs biens établis, spécialistes de la race.

    Ne vous fiez pas non plus aux vétérinaires qui pour la majorité d'entre eux ne connaissent pas bien la race et qui vous disent qu'un chihuahua doit être le plus petit (léger) possible.

  • 3. Pourquoi mon Chihuahua se racle la gorge ?

    Le chihuahua a parfois du mal à respirer quand il est énervé, joyeux, content....

    On appelle ça le " Reverse Sneezing ".

    Alors pas de panique, c'est impressionnant mais sans gravité.

    La crise passe très vite, en générale en quelques secondes, secondes qui peuvent, certes, vous paraitre longues.
    Rien à faire de particulier, juste calmer et apaiser votre petit bout.

     
  • 4. Quel poids fera mon Chihuahua ?

    Le poids de naissance n'est pas un indicateur sur le poids adulte du chihuahua. Un chiot de 50g à la naissance peut très bien atteindre 3 kg adulte alors qu'un chiot de 150 g ne peser qu'1 kg. Donc prudence.
    Le poids du chihuahua varie entre 500 gr et 3 kg, il vaut mieux éviter les sujets de moins de 1kg qui sont de santé plus fragiles.

    On ne peut pas savoir à l'avance le poids que fera votre chihuahua mais un éleveur expérimenté peut toutefois l'estimer. Il connaît ses origines et la morphologie du chiot lui donnera une estimation approximative.

     
  • 5. Mon Chihuahua a une double rangée de dents, est ce normal ?

    Entre 4 et 6 mois, la dentition de lait est remplacée par la dentition définitive.
    Il est vivement conseiller d'extraire les dents de lait qui persistent au-delà de 7 mois pour éviter la déviation des dents définitives et les affections dentaires.
  • 6. Pourquoi mon Chihuahua a mauvaise haleine ?

    ...vous nourissez très probablement votre petit bout avec des croquettes.
    Changer d'alimentation est la solution.
    Vous pouvez continuer les croquettes si vous n'avez pas d'autres possibilités, mais choissez les ...sans céreales...vous avez un chien, pas une poule.

    Pensez à consulter les réseaux sociaux ou les forums. Ils sont riche d'informations d'élivrées par des éleveurs riches, également d'expérience....et pensez à vérifier les informations que vous y trouverez.

    Nourrir son chien "naturellemnt" est la meilleure solution pour éviter ce genre de désagrément...et bien d'autres.
    Un chien, s'il doit subvenir à ses besoins, ne va très certainement pas se faire cuire un bol de riz, de mais ou de pâtes....et je vous passe sous silence la liste des ingrédients.
    Opter pour la viande cru (voir BARF) c'est nourrir votre chien naturellement. Vous contaterez très rapidement bien des changements. Outre une haleine, qui vous permet d'accepter,  sans rechigner les bisous, une énergie, un poil et la disparition de certaines pathologies induites par la consommation de croquettes.

     

     
  • 7. A quel âge les oreilles de mon Chihuahua vont-elles se redresser ?

    Les chiots ont souvent les oreilles pliées, adulte le chihuahua doit avoir les oreilles droites. Certains chiots redressent leurs oreilles plus tardivement, souvent après le changement de dentition. Au-delà de 7 mois, il est conseillé de coller des petits sparadraps à l'intérieur de l'oreille pour les aider  à se redresser définitivement. 
  • 8. Mon Chihuahua mange ses excréments. Est ce normal ?

    La coprophagie est un phénomène courant chez tous les chiens. Il y a plusieurs causes, l'ennui, l'isolement, l'alimentation, les parasites digestifs, les troubles digestifs, un problème pathologique.
    Concernant l'alimentation, certains fabricants utilisent des additifs très "appétants".Comme ils ne  sont pas absorbés, ils  favorisent grandement ce comportement. 
  • 9. Le Chihuahua est il fragile ?

    Malgré sa petite taille le Chihuahua est un chien robuste et en bonne santé, mais... attention au chien, il est si petit que vous pourriez marcher dessus !
  • 10. Les Chihuahua et les enfants. Problème ?

    Les Chihuahua adorent les enfants mais les parents doivent être très vigilants pour la sécurité du chien, apprendre à son enfant dès son plus jeune âge qu'un Chihuahua n'est pas un jouet et qu'il faut prendre certaines précautions pour ne pas le blesser.
  • 11. Le Chihuahua est il un bon chien de garde ?

    Le Chihuahua est une très bonne sonnette d'alarme, il vous préviendra à l'approche d'un intrus. Mais de par sa petite taille, ce n'est certes pas un  chien de défense.
  • 12. Le Chihuahua est il frileux ?

    Le Chihuahua n'est pas plus frileux qu'un autre chien. Son poil le protège des intempéries, il peut sortir par tous les temps, il n'aime pas trop la pluie. Inutile de lui mettre des vêtements. 
  • 13. Le Chihuahua est il difficile à éduquer ?

    Il lui faut une éducation ferme dès le départ. Il a tendance à vouloir dominer malgré sa petite taille. C'est un chien particulièrement intelligent qui comprend vite les règles à respecter... ou à transgresser. 
  • 14. Le Chihuahua a-t-il une odeur ?

    Non, le Chihuahua n'a pas d'odeur c'est une de ses particularité. Cependant, c'est un chien et il peut se salir, un bain de temps en temps ne lui fait pas de mal.
  • 15. A quel âge un éleveur doit vous confier votre chiot Chihuahua ?

     En général, vers 10-12 semaines, c'est l'âge idéal pour accueillir son compagnon.
  • 16. Le Chihuahua peut il pratiquer un sport canin ?

    Oui le Chihuahua peut pratiquer un sport canin sans problèmes, en adéquation avec sa taille. Il a de l'endurance et il est très leste.
  • 17. Quelles sont les plantes toxiques pour mon chihuahua... Et autres chiens ?

     La liste est longue. Cliquez sur le lien ci-dessous. Merci

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_plantes_toxiques

  • 18. Le chocolat est-il dangereux pour mon chihuahua (les chiens en général) ?

    Le chocolat est souvent donné aux chiens en récompense, cependant il peut les tuer !

    En effet, le chocolat contient une substance chimique, appelée théobromine, qui doit, pour être digérée, être dégradée par le foie. Chez l'homme, cette dégradation prend 2 heures mais, chez le chien, elle prend près de 18 heures, ce qui augmente le risque d'accumulation dans le foie et le sang.

    La théobromine entraîne des troubles cardiaques, pouvant conduire à l'arrêt du coeur.

    Par ordre de danger on peut classer : le cacao, le chocolat noir, le chocolat au lait.

    Le chocolat blanc ne contenant pas de cacao, il n'est pas dangereux, sauf par sa contenance en lait qui peut entraîner une diarrhée chez le chien.

  • 19. Stériliser ma chienne, pourquoi et comment ?

    Vous êtes particulier, propriétaire d'une femelle chihuahua et vous ne désirez pas la faire reproduire. Dans ce cas, la stérilisation de votre chienne avant ses premières chaleurs (elles apparaissent entre 6 et 12 mois), outre le confort quelle vous apportera, c'est à dire : pas de perte de sang, pas de changement de caractère, pas de "mâles  excités aux fesses de votre chienne" lors des périodes de chaleurs, pas de risque d'avortement (et de coût) en cas de saillie sauvage, la stérilisation écarte tout risque de tumeur mammaire et dans le pire des cas en minimise considérablement les risques.

    Elle élimine également les risques de maladies gynécologiques - métrite - mammite - dégénérescence glandulo kystique.

 banniere vertical