Dimanche 21 juin 2015, exposition de l'Union.

 

Madame x..., éleveuse professionnelle, se présente sur le ring pour le meilleur de race en chihuahua avec une chienne venant d'être confirmée, sur un autre ring, par un autre juge.

Elle fait part de son étonnement au juge présent : "ma chienne vient d'être confirmée et le juge n'a pas "bipé la puce".

Le juge, tout en manipulant la chienne lui fait cette remarque, concernant la non lecture de la puce : "ça, c'est son problème" (du juge).

Suite à cette remarque bien fondée, nous nous attendions, en toute logique et en vertu de règlement des juges, à ce que le juge procède à la vérification des puces. ....et bien, que nenni.
Aucune puce n'a été vérifiée.

Moralité : vous avez un chien non confirmable dans votre élevage (si si, cela arrive) et bien, vous l'inscrivez à la confirmation et le jour J vous présentez un joli chien en lieu et place...... et voilà, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes !

Je vous passe sous silence les tricheries, déjà constatées, de chiens présentés à la place d'autres afin d'obtenir une bien meilleure cotation.

Merci mesdames et messieurs les juges de favoriser ainsi les tricheries d'éleveurs malhonnêtes.

Mais pourquoi donc ces imbéciles d'éleveurs se cassent-ils la tête à faire de la sélection afin de produire le meilleur.

 

La présidente du club