Lettre au CCCE 11-01-2016

 

Monsieur le Président,

Je viens de prendre connaissance du mail que vous avez envoyé aux éleveurs adhérents du CFAC.

J'avoue ne pas comprendre pourquoi faites vous une telle histoire, concernant les chiens confirmés en TI ?
J'ai réalisé ce panneau en 2011, il a été sur mon site et sur mon FB et à cette époque votre réaction fut celle ci : " 

 

mail arnoult

...........vous disiez même "être scandalisé" !

J'ai tout de même pris la peine de modifier ce que j'avais écrit sur le panneau .

Croyez bien, Monsieur le Président que je suis vraiment désolée pour cette erreur de sémantique.
En effet ce n'est pas le CCCE qui confirme les chiens mais bien les juges, par contre comme indiqué sur votre site, il faut que cette confirmation soit validée par le Président du CCCE, cela revient à dire que c'est le Président du CCCE qui a le dernier mot, donc quelque part vous êtes responsable de ces confirmations !
D’où ma phrasede l'époque : " ces chiens ont été confirmés en TI par le CCCE" !

Concernant le PL figurant sur ce panneau,j'ai rencontré sa propriétaire à l'exposition de l'Union en 2012 et j'ai correspondu avec elle et voici ce qu'elle m'a écrit : 

 mail pradeaux


C'est vous qui avez confirmée cette chienne, alors pourquoi paraitre surpris !

 

Pourquoi un courrier RAR à notre ancienne présidente en lui demandant la copie du document de confirmation ?
Vous savez pertinemment que seul, le propriétaire peut l'avoir ou "Vous", président du club officiel et personne d'autre .
Nous avons fait une demande auprès de la SCC afin de connaitre le nom des juges ayant confirmés ces chiens et cela nous a été refusé . Il est vraiment regrettable que les informations concernant les chiens inscrit au LOF soient confidentielles . Ces informations devraient être à la disposition de tous les éleveurs professionnels.
Pourquoi lui demander les tests ADN alors que vous savez très bien qu'ils ne sont pas obligatoires ?
D'ailleurs vous ne les demandez même pas à vos adhérents qui sont sur la liste" des éleveurs signataires de la Charte de Qualité et de Sélection recommandé parle CCCE" et c'est, à mon sens, une erreur!

Vos méthodes d'intimidations envers les adhérents du CFAC sont minables et pas dignes du Président d'un club agrée par la SCC et par le Ministère de l'agriculture, club quiest sensé représenter un race et ses éleveurs, la promouvoir, informer les futurs acquéreurs...etc.
Pourquoi un éleveur n'aurait il pas le droit d'adhérer à un autre club ou association du chihuahuas et en même temps rester au CCCE et apparaitre sur les listes de ce club ?

J'ai adhéré au CCCE pendant 8 ans. Mon constat au cours de ces longues années :
- Un avis contraire au votre n 'était pas de mise .
- Dès la moindredemande il y avait conflit ou réponse incomplète, je vous épargne l'historique de nos  correspondances par email que j'ai précieusement gardé .
- il faut être un mouton et adhérer sans mot dire à toutes vos idées !

PAYER sa cotisation, surtout ne rien dire et ne rien demander.... c'est encore ce que vous démontrez en écrivant ceci :

 

"AVIS EN DIRECTION DES ELEVEURS ADHERENTS

Il est demandé à nos éleveurs de ne figurer sur aucune liste d'une association ou d'un club non affiliés à la SCC,

et donc non agréés par le Ministère de l'Agriculture, pour être mentionnés sur nos listes de référencement du site CCCE."

 

Vous ne dites pas aux éleveurs " si vous adhérez à un autre club que le CCCE, nous n'accepterons pas votre cotisation" ....vous encaissez l'adhésion et après vous les virez de la liste des éleveurs !

Bravo, encore une fois il n'y a que l'argent de nos cotisations qui vous intéresse !

Concernant le CFAC, Monsieur le Président, que nous soyons 3, 10, 100 ou 1000, peu importe.....le CFAC continuera d'exister.

Il a pour but de donner des informations aux adhérents, aux visiteurs du site et aux amoureux de cette magnifique race .
Il est ouvert à toutes discussions avec des personnes qui désirent partager leurs expériences, leurs idées....

Le CFAC ne rentrera pas "en guerre" avec le CCCE, même si le CCCE veut rentrer "en guerre" avec le CFAC!

Croyez bien Monsieur le Président que vos intimidations n'ont vraiment pas leur place ici.Nous sommes des adultes responsables et un dialogue nous aurait sembléêtre beaucoup plus approprié !Toutefois, le CFACreste à votre disposition pour un dialogue plus constructif .

La présidente du CFAC

Sophie Maillet

 banniere vertical