cfac texte 2021

La mortalité périnatale.

Le décès de chiots nouveau-nés constitue toujours une amère déception pour l’éleveur, et l’on estime à environ 30 % la mortalité des chiots entre la naissance et la 7e semaine, avec 10 à 12 % de mortinatalité, 13 à 15 % de mortalité dans les 15 premiers jours et 7 à 10 % entre le 15e jour et la 7e semaine.

Ces statistiques, confrontées au prix d’un chiot, font de la pathologie néonatale une préoccupation majeure des éleveurs et des cynophiles.
Il s’agit cependant d’un aspect de la pathologie canine qui a été souvent délaissée comparativement à l’étude des maladies infectieuses du chien après sevrage.
La pathologie périnatale, qui prend généralement un aspect épizootique même si la composante contagieuse n’est pas systématique, regroupe des affections liées à l’immaturité physiologique du chiot, à des anomalies génétiques, à une incidence maternelle et / ou de l’environnement.

module