cfac texte 2021

 HYDROCEPHALIE


DESCRIPTION :


L'hydrocéphalie se caractérise par une accumulation anormale de fluide cérébrospinal (FCS) dans tes cavités (ventricules) du cerveau. L'augmentation de pression sur le cerveau qui en résulte se manifeste par des signes cliniques particuliers à cette maladie.

L'hydrocéphalie peut être primaire (congénitale), l'animal est né avec cette pathologie ou secondaire (la maladie est acquise plus tard) et est due à un processus pathologique qui freine le drainage normal du FCS.
La forme primaire, qui est évoquée ici, est plus fréquente chez les chiens brachycéphales (chiens avec une tête courte) et chez les races naines.


TRANSMISSION :

  • Le mode de transmission est inconnu, on sait simplement que les races listées ci-dessous y sont particulièrement prédisposées.

SIGNIFICATION POUR VOUS ET VOTRE CHIEN

Les chiots atteints d'hydrocéphalie grave meurent souvent très tôt en raison de la pression exercée par l'accumulation de fluide dans leur cerveau.
Chez certains chiens, moins gravement atteints, les signes apparaissent peu à peu au cours des premiers mois de vie et dans certains cas, le diagnostic n'est établi que tard dans la vie.
Les signes cliniques liés à cette maladie sont divers:

  • problèmes de développement -plus petit que le reste de la portée. Développement lent.
  • un crâne bombé (qui devient de plus en plus prononcé).
  • mouvements et comportements anormaux (nervosité, marche sans but), troubles de la vision.

Il n'est pas du tout nécessaire que le Chihuahua atteint ait une forme de tête particulière ou une tête énorme (avec une pomme disproportionnée) ni une fontanelle béante ! Certains des chihuahuas atteints ont une tête tout à fait normale.

Généralement les signes s'aggravent, bien qu'il arrive qu'ils se stabilisent aux alentours de 2 ans.
La maladie doit être diagnostiquée assez tôt et le traitement entrepris sans tarder afin de minimiser les dommages sur le cerveau.
Cependant, les chiens atteints seront toujours lents et auront des facultés de compréhension très limitées.


DIAGNOSTIC
L'hydrocéphalie peut être difficile à diagnostiquer. Votre vétérinaire devra tenir compte d'un ensemble d'anomalies observées chez votre chien, que ce soit:

  • sur Le plan physique.
  • comportemental.
  • neurologique.

Le diagnostic peut être confirmé par un IRM ou un scanner, ou dans certains cas par échographie.

TRAITEMENT
On utilise des corticostéroïdes, qui sont progressivement diminués, dans le but de réduire la quantité de fluide cérébrospinal dans le cerveau.
Dans le même but, votre vétérinaire pourra également prescrire sur le court terme, des diurétiques.
Le traitement a souvent besoin d'être réitéré, bien que certains chiens soient stabilisés vers 2 ans.
Les chiens atteints d'hydrocéphalie sont sujets à d'autres problèmes de santé et peuvent présenter une faible tolérance aux différents médicaments.

En fonction de la gravité des signes cliniques et de l'évolution des problèmes médicaux subits par votre chien, le vétérinaire pourra envisager avec vous l'option de l'euthanasie.

POUR LE VETERINAIRE
L'échographie peut être réalisée par la fontanelle ouverte pour confirmer un élargissement des ventricules.
Cependant, l'ouverture de la fontanelle ne constitue pas un diagnostic en soi de l'hydrocéphalie, elle peut aussi être observée chez un chien sain et normal.
Certains chiens hydrocéphales ont un strabisme divergent bilatéral.

CONSEILS AUX ÉLEVEURS
Les chiens atteints ne devront pas reproduire. Bien que l'on n'en sache que très peu sur le caractère héréditaire de cette maladie.

RACES CONCERNÉES
Les races naines :

  • Cairn terrier
  • chihuahua
  • Bichon maltais
  • Manchester terrier
  • loulou de Poméranie
  • caniche nain
  • Yorkshire terrier

Et chez les races brachycéphales :

  • Boston terrier
  • bulldog anglais
  • Lhassa Apso
  • pékinois
  • Shih tzu